Partagez | .
 

 Ω Chapitre II : Les Agent Omega

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Ω Chapitre II : Les Agent Omega   Lun 11 Nov - 18:00


ø Messages : 47
ø Dollars : 101
ø Arrivée le : 21/10/2013
ø Avatar ft. : j'ai énormément de visages...
Ω Citation : Je vous vois. Je vous entends. Et je vous changerai. Tous.


Chapter Two


Encore là, cher lecteur ? Alors continuons sur notre lancée.
Je vais te donner des précisions sur les agents Omega ; après toutes les folles expériences des scientifiques pour les créer, nous pourrions au moins nous intéresser aux individus. Si du moins nous pouvons réellement les considérer comme tels... sont-ils vraiment humains, après tout ce qu'ils ont pu subir comme transformations avant même leur « naissance » ?
Tout porte à croire que tout ceci n'était rien, comparé à leur entrainement, inhumain serait le juste mot. Mais commençons donc par le commencement. La naissance d'un futur agent Omega est quelque chose d'assez étrange, et inconcevable pour un esprit éthique et rationnel. Rappelez-vous que les fœtus d'humains génétiquement modifiés n'ont pas vu l'ombre d'un ventre maternel ; ces expériences de laboratoires ne sont ni plus ni moins que des bébés éprouvettes, arrivés à maturité dans des placentas artificiels. Alors, plutôt que de s'embêter avec des nouveaux nés et des bambins à placer dans des nurseries, les scientifiques ont préféré faire plonger leurs créations dans un semi-coma artificiel après leur naissance. Pourquoi semi-artificiel ? Il fallait garder leurs cerveaux en éveil, comme de vrais enfants, mais en même temps, ne pas s'encombrer à les faire courir dans tout le laboratoire... Les futurs petits agents étaient donc à nouveau dans des éprouvettes, si je puis dire. D'autant plus que ces cocons de verre se sont trouvés fort utiles : en même temps qu'on leur inculquait les connaissances de bases des enfants dans leur sommeil éveillé, on leur injectait de quoi accélérer leur croissance, et même leur vieillissement. L'enfance semblait bien inutile aux scientifiques, il leur fallait au moins des adolescents pour débuter l'entraînement physique.

De ce fait, au lieu d'attendre une quinzaine d'années, il ne fallait que cinq ans pour qu'un futur agent parvienne à un stade adolescent. Un stade intéressant pour les divers scientifiques les étudiant. Après leur semi-coma, ces enfants étaient capables de parler comme toute personne normale, d'écrire la ou les langues qu'on leur avait apprise, de calculer, étaient doté d'une culture tout à fait correcte. A ne pas se soucier de problèmes extérieurs et futiles, leur système nerveux s'était simplement contenté d'ingurgiter ce qu'on lui donnait comme nourriture intellectuelle D'autant plus que pour éviter de ce retrouver avec des gamins aux muscles atrophiés, des machines stimulaient leurs muscles. Cependant, ces jeunes gens, n'ayant jamais connu l'amour de parents ou toute émotion, joyeuse ou triste, de l'enfance, semblaient dépourvus de sentiments, voire même de conscience. Terres à terres et logiques. Ils connaissaient les interdits et étaient capables d'identifier des situations dangereuses, mais étaient incapables d'en conclure les causes. On n'avait pas jugé nécessaire de leur apprendre pourquoi il ne fallait pas passer la main sur une casserole brûlante, on s'était juste contenté de leur dire qu'il ne le fallait pas, point.

Les psychiatres de l'équipe craignaient que cela en fasse des dégénérés, des sociopathes incontrôlables et donc des expériences ratées. Tout comme il n'est pas aisé de manipuler un génome, il l'est encore moins d'en faire autant avec la psyché.
Pour rétablir une certaine conscience normale à ces enfants, les médecins ont dû travailler dur, et finalement arrivèrent à un résultat satisfaisant bien qu'aujourd'hui, il reste encore des traces de cette absence d'interactivité avec des parents. Difficile de modifier les bases d'une construction solide, sans que le reste s'effondre. On leur inculqua le sens du devoir, de la société, les bonnes manières et comment se comporter vis à vis des êtres vivants.
Bref, on en fit presque des ado normaux et bien dans leur peau, sans oublier l'objectif final : en faire des agents Omega.

Quant à l'entrainement physique, qui débuta après cette remise à niveau psychologique, que dire... ils n'avaient rien à envier aux camps d'entrainement militaires des forces spéciales. Même, ce qu'enduraient ces enfants était bien pire encore. Tout un étage des laboratoires est dédié à leur formation d'agents : la survie en n'importe quelle situation, l'accomplissement de la mission avant tout. A ceux qui échouaient, rarement on offrait une seconde chance. Que ne les a-t-on traités comme de vulgaires animaux, jamais on ne leur donna de nom, seul un matricule les distinguait. Le même matricule qu'ils utilisent en tant qu'agent, c'est ça leur véritable identité. Les conditions de détention servaient à la pression psychologique, et tout était calculé pour les faire devenir de vrais prédateurs, que rien ne doit faire reculer. Combien de temps pourrait durer cet entrainement ? Autant qu'il en faut pour que les survivants soient prêts et fiables. Ils n'allaient quand même pas lâcher des fauves dans la nature ! C'eut été suicidaire et peu reluisant pour le Projet.






Dernière édition par Omega C.E.O. le Mer 2 Avr - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prometheus-program.forumactif.org
MessageSujet: Re: Ω Chapitre II : Les Agent Omega   Mer 2 Avr - 15:32


ø Messages : 47
ø Dollars : 101
ø Arrivée le : 21/10/2013
ø Avatar ft. : j'ai énormément de visages...
Ω Citation : Je vous vois. Je vous entends. Et je vous changerai. Tous.


Les Agents Omega


Bien, maintenant que nos agents sont fin prêts à servir les intérêts de l'Etat, il ne reste plus qu'une chose à faire : leur faire oublier d'où ils viennent et qui ils sont en réalité, et leur donner une identité qui satisfera la population qu'ils vont être amenés à côtoyer. Tant que le Projet est en phase de test, il est naturellement hors de question de révéler aux habitants que des humains plus très humains se gambadent dans la rue à leurs côtés. Le moindre incident serait dès lors incombé au projet Omega et toute marge de manœuvre deviendrait impossible : la psychose anti-agent-Omega serait un frein total à toute avancée dans la science et la politique.

Une autre prouesse du projet Omega est donc l'invention ou la modification de souvenirs. Les agents oublient leur vécu, tout en gardant leurs réflexes gagnés à l'entraînement, et on leur concocte une histoire plausible. Parfois, il arrive que des agents aient des jumeaux, puisque issus de cellules récupérées en milieu hospitalier. Et si par chance le jumeau en question disparait inopinément, on peut tout simplement le remplacer, comme si de rien n'était, pas l'agent Omega ayant reçu les souvenirs de son double. Dans les autres cas, on en fait parfois des orphelins pour ne pas avoir à s'inquiéter de manipuler des proches, ou bien des personnes issues de régions difficiles et agitées. Après tout, tout leur est possible, bien que le personnel du projet se soit rendu compte qu'il arrivait que les souvenirs finissent par s'effacer. Et qu'il faut donc redonner un petit coup de mémoire à l'agent pour qu'il ne se rappelle de rien. On prétexte une visite médicale poussée et hop, retour aux laboratoire pour une mise à neuf.

Voilà en ce qui concerne la formation des agents. Les missions que leur confie le gouvernement sont des plus variées, qui vont de l'infiltration à l'exécution de personnes considérées comme potentiellement nuisibles pour le pays. Ceci ne sont que des missions pour tester leurs compétences et leur comportement, mais apparemment, cela a l'air de satisfaire l'Etat... quant à connaître le vrai travail qu'on leur confiera, c'est une tout autre histoire.

J'imagine qu'une question continue de vous tarauder l'esprit. Quelles capacités ont-ils acquises avec leur ADN modifié ? Premièrement, leur système immunitaire est bien plus performant, ce qui leur permet de mieux résister aux souches bactériennes ou virales qui pourraient se présenter. D'autant plus que ce système immunitaire a des réactions plus dynamiques, c'est-à-dire que même en cas de maladie jusqu'alors inconnue, il saura trouver la parade pour guérir. Ensuite, tous les tissus osseux, musculaires et dermiques se régénèrent très rapidement, pratique pour cicatriser plus vite que son ombre. Leur ossature est d'ailleurs plus solide, quoique d'une densité plus élevée. Quant à leur vision, les scientifiques ont tenté un début de nyctalopie. Enfin, n'oublions pas leur résistance à la radioactivité. Elle n'est toutefois pas totale : ils ne sauraient survivre dans des zones où le taux de rayonnement est fatal à tout mammifère. Par ailleurs, et même si cela n'est pas dû à leur ADN mais à leur formation, les agents ont d'excellents réflexes, et savent s'adapter à grand nombre de situations.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prometheus-program.forumactif.org
 

Ω Chapitre II : Les Agent Omega

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti -Terrorisme: Presentation d'Omega Military Consultants
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» QUAND L'AGENT AGRICOLE ET LE FAUX INGENIEUR PIETINENT UN AGRONOME ETUN INGENIEUR
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ω PROMETHEUS PROGRAM Ω :: 
L'éprouvette du Commencement
 :: Ω La Grande Bibliothèque :: Ω Le Livre vivant
-