Partagez | .
 

 Ω Chapitre I : Le projet Omega

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Ω Chapitre I : Le projet Omega   Dim 10 Nov - 11:13


ø Messages : 47
ø Dollars : 101
ø Arrivée le : 21/10/2013
ø Avatar ft. : j'ai énormément de visages...
Ω Citation : Je vous vois. Je vous entends. Et je vous changerai. Tous.


Chapter One


Ah, encore toi ! J'ai douté un infime instant que tu me laisserais tomber.
Il semble que non.
Mais si tu es là, ce n'est pas pour parler du temps qu'il faisait hier je suppose. Voyons un peu du côté du projet Omega...

Mine de rien, à bien y réfléchir, cette section de recherche n'est pas si récente qu'il y parait. Omega a été créé durant la Guerre froide, juste après la crise de Cuba. Le monde entier avait bien failli basculer dans une guerre nucléaire ! Le gouvernement américain s'est rendu compte qu'ils avaient été sur le point d'anéantir l'espère humaine, ou en tout cas une bonne partie.
Il fallait donc faire en sorte qu'une portion de la population, si infime soit-elle, puisse survivre à d'hypothétiques attaques, afin d'éviter la disparition d'Homo sapiens. Belle ambition de départ.
Ainsi fut créé le projet Omega, classé confidentiel, rattaché aux services secrets du pays et jouissant d'un budget conséquent.

Le seul problème, c'est qu'à l'époque, la génétique n'en était qu'à ses balbutiements, mine de rien, la technologie n'était pas suffisante pour atteindre le but fixé par le projet. Il leur a fallu attendre... mais je peux te dire qu'ils faisaient avancer les choses, à leur façon. Je ne sais pas si tu as entendu parler du mouvement transhumaniste, mais cela vaut le détour : ce nouveau mouvement de pensée affirme que la science doit améliorer l'Homme.
C'est un peu ce que cherche Omega, n'est-ce pas ?
Et voilà, quitte à attendre des progrès dans la recherche, autant donner un coup de pouce pour faire accélérer les choses. Le projet secret a financé le lobbying des biotechnologies, des nanotechnologies, bref, de toutes les sciences qui pouvaient éventuellement lui servir.

J'avoue qu'à partir des années 2000 et jusqu'en 2017, je n'en sais pas plus. Je suppose qu'ils venaient de commencer leurs expériences, puisqu'on savait déjà modifier des plantes, cloner des brebis et faire des fécondations in vitro.
Après la catastrophique guerre nucléaire de la même année, le projet a disparu des annales. A-t-il tout de même « survécu » grâce à quelques chercheurs chevronnés, je l'ignore. Je ne suis pas une encyclopédie, à ce que je sache.
Disons simplement que le gouvernement avait d'autres chats à fouetter pendant ce temps. Et manquait d'argent.

Plus de dix ans passèrent avant que le dossier Omega ne ressorte de vieux cartons poussiéreux. A présent que le pire était passé, on pouvait se remettre au travail. Le gouvernement avait l'intention secrète d'employer des agents très spécialisés qui n'échoueraient sous aucun prétexte ; dans les laboratoires tout neufs d'Omega on se mit à travailler sur le Programme Prométhée.
Je suppose que c'est grâce à l'influence des scientifiques participant au projet que le nouvel essor des technologies a fait un bond prodigieux. Avec ces gens là, rien n'est jamais dû au hasard.
La mode écologiste contraint cependant le projet à déménager plusieurs fois si bien qu'aujourd'hui on ignore l'emplacement des laboratoires. Certains disent qu'ils se sont installés dans un bunker militaire dans le désert, d'autres, qu'il se situe sous Megalopolis. Spéculations que cela, tout comme à propos de l'identité du C.E.O. On ne sait même pas si c'est un homme ou une femme !
Depuis l'arrivée de celui-ci, Omega est devenu partiellement indépendant ; bien qu'appartenant toujours à la CIA, le projet obtient la moitié de ses fonds par donation privée et sous diverses couvertures : recherche sur les embryons, médecine de demain, recherche en bio-électronique, j'en passe des bonnes et des meilleures.
Ce qui est certain, c'est que le CEO entretient des plans des plus obscurs, forçant le projet à jouer un double-jeu : d'un côté les courbettes pour le gouvernement, de l'autre il semblerait qu'ils fassent les recherches qu'ils veulent.
L’État ferme les yeux... du moment qu'on leur fournit les agents dont ils ont tant besoin.





Dernière édition par Omega C.E.O. le Jeu 14 Nov - 20:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prometheus-program.forumactif.org
MessageSujet: Re: Ω Chapitre I : Le projet Omega   Dim 10 Nov - 12:17


ø Messages : 47
ø Dollars : 101
ø Arrivée le : 21/10/2013
ø Avatar ft. : j'ai énormément de visages...
Ω Citation : Je vous vois. Je vous entends. Et je vous changerai. Tous.


Le programme Prométhée


Parlons un peu de Prométhée.
Si j'avais envie de faire mon dictionnaire de service, j'aurai tendance à d'abord expliquer que Prométhée, dans la mythologie grecque, est le titan à qui l'on incomba d'inventer toutes les espèces animales. Et c'est lui qui créa l'Homme à partir d'argile. Il lui donna un fragment du feu sacré des dieux pour survivre, ce qui symbolise la technique et la science.
Ce qui est moins drôle, c'est que le titan fut puni, mais cela importe peu aux scientifiques du programme.

Prométhée est la principale branche de recherche d'Omega, celle grâce à qui le projet a pu renaître de ses cendres, et celle qui a fait naître les agents Omega.
Je vais simplement t'expliquer comment ils y sont parvenus.

Disons que la science est d'abord un grand bidouillage : on regarde, on fait des expériences, et si ça ne marche pas, on recommence. Jusqu'à obtenir quelque chose de potable, souvent par hasard.
Toutefois, chez Prométhée, c'est un peu différent : les objectifs à atteindre étaient très clairs, on savait parfaitement ce qu'on devait obtenir, le problème c'était comment y parvenir. Donc zéro hasard là dedans.

Ils ont d'abord étudié l'ADN humain de fond en comble. A partir des travaux sur les Organismes génétiquement modifiés, ils travaillèrent sur des échantillons de cellules pour tester la technique sur l'Homme. Il s'est avéré que ça fonctionnait mal.
Ils ont fini par aboutir sur l'utilisation de vecteurs virus. Oh, rassurez-vous, ce n'est pas dangereux. Ces virus ne sont pas mortels, ils ne servent que de messagers pour modifier l'ADN des cellules qu'ils envahissent. On est loin de la grippe !

Une fois trouvé, il fallait ensuite déterminer ce qu'il y avait à changer. Cette phase dura environ trente ans. Quand ils avaient trouvé les bons gènes, les scientifiques devaient ensuite les modifier de façon à ce que ça produise les effets désirés et que l'organisme soit viable. Cela ne fonctionnait pas toujours : les cellules se détruisaient elles-mêmes, sans qu'on puisse donner d'explications.

Apparemment, la nature n'aime pas qu'on bidouille son travail.

Les chercheurs passèrent ensuite à l'expérimentation grande échelle : la production des futurs agents. Ils utilisèrent des milliers d'embryons issus de fécondations in vitro (comment Omega récupéra tout ça, je n'en ai aucune idée ! C'est certainement un de leur secrets les mieux gardés), modifièrent leur ADN alors que le développement n'en était qu'à quelques cellules, et attendirent de voir les fœtus puis les bébés. Sur les milliers de cobayes, les deux tiers aboutirent à des horreurs génétiques. Un quart était non viable à court terme. Le reste produisit des humains, certes, mais, à long terme, bons pour le département psychiatrie.

On ne sait pas combien de fois ils répétèrent l'expérience jusqu'à obtenir un résultat potable.

Ils aboutirent à la conclusion suivante : il fallait d'abord modifier les gènes de la cellule-oeuf, la cellule unique qui provient de la fusion entre l'ADN du père et celui de la mère. Mais « geler » le développement était très difficile. Ensuite, les cobayes étaient soumis à des rayonnements radioactifs durant leur développement embryonnaire. On commençait par des doses très légères et on augmentait petit à petit.
Principe de mithridatisation, ou comment se désensibiliser aux poisons.  

Les quelques survivants, qui arrivaient à terme, étant viables et « normaux », étaient gardés pour la suite, formés pour devenir des agents Omega.

Alors, cher lecteur...

Prêt pour la suite ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prometheus-program.forumactif.org
 

Ω Chapitre I : Le projet Omega

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Plus sur le projet d’usine d’assemblage de téléphones
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» projet de diorama
» Haiti -Terrorisme: Presentation d'Omega Military Consultants
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ω PROMETHEUS PROGRAM Ω :: 
L'éprouvette du Commencement
 :: Ω La Grande Bibliothèque :: Ω Le Livre vivant
-